a CGEM, le Siège du Pacte Mondial des Nations-Unies et le PNUD Maroc ont signé, lundi 5 mars, un mémorandum d’entente pour la mise en place du « Réseau Pacte Mondial Maroc ».
« Cette signature vient confirmer la reconnaissance par le siège Pacte Mondial du réseau au Maroc et de son institutionnalisation à part entière », a déclaré Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la CGEM, rappelant que cette signature fait suite à des démarches lancées avec le PNUD durant la COP22.
Depuis, il a été procédé à la signature en mars 2017 du document du projet de création du « Réseau Pacte Mondial Maroc » et celle de l’accord de financement entre le PNUD, la CGEM et les sept entreprises leaders qui se sont engagées à appuyer et à accompagner la mise en œuvre de ce réseau, pendant les deux premières années de son lancement.
« Notre ambition à travers cet accord est de renforcer la mobilisation au niveau des entreprises marocaines autour des 10 principes du pacte mondial », a noté la patronne des patrons.
Pour sa part, Philippe Poinsot, Coordinateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD au Maroc, a déclaré que ce réseau pourra servir « de point d’entrée pour une coopération triangulaire ou sud-sud avec certains pays africains qui n’auraient pas encore un réseau en place et pourrait s’inspirer du modèle marocain pour pouvoir faire émerger également à leur niveau un réseau qui rassemblera les entreprises de ce pays partenaires et amis du Maroc. »